Est-ce que votre toiture fait son âge ?

Voici un petit résumé des principaux éléments qui contribuent à l’usure prématurée des toitures.

Dans des conditions idéales, la durée des garanties est représentative de la durabilité des bardeaux d'asphalte. Il est donc possible de se fier sur 20, 25 ou 30 ans, selon la qualité. Vous êtes septiques ? Portez une attention particulière à ces conseils :

Les points de chute de l’eau doivent être contrôlés par des gouttières pour éviter l’usure sur des points précis. Tout bon inspecteur en bâtiment vous expliquera que le secret pour éviter la majorité des problèmes sur une propriété est de gérer l’eau à partir de la partie la plus haute de votre maison jusqu’à l’éloignement de celle-ci de vos fondations. Au printemps et à l’automne, enlevez tous les débris et nettoyez à fond les gouttières et les descentes pluviales pour éviter les débordements. Assurez-vous que l’eau s’écoule aisément. Solidifiez les éléments de fixation.

L’Isolation doit être suffisante (R-41) : les pertes de chaleur issues de conduits de ventilateur, trappes d’accès ou ponts thermiques mal isolés condensent en hiver sur le contre-plaqué. La conséquence est bien visible à moyen terme : Moisissure et affaissement.

La ventilation de l’entretoit doit être adéquate : dans le grenier, la température devrait être la même que la température extérieure! Pour se faire, vos soffites doivent être libres de tout isolant. Si vous faites l’ajout d’un ventilateur de toit (Maximum), assurez-vous de boucher les anciennes prises de ventilation pour que l’effet de cheminée du Maximum tire l’air uniquement du soffite des corniches.

L’entretien annuel doit être fait :

• Remplacement sans délai les bardeaux qui présentent des irrégularités.

• Émondage des branches des arbres et arbustes qui entrent en contact avec le toit. La mousse et la moisissure doivent être retirées à l’aide d’un produit d’entretien conçu exprès pour ce genre de problème.

• Vérification et re-scellage de tous les joints (solins, cheminée, etc.).

Évitez de marcher sur les bardeaux si la température extérieure dépasse les 30 degrés.
Rappelez-vous que les travaux préventifs sont toujours moins coûtants que curatifs ou vous aurez forcément des dommages associés.

Commentaires

Ajouter un commentaire