Le 1er juillet, ça déménage!

Vous êtes propriétaire d’un immeuble locatif et les changements de locataires vous angoissent ? Vous n’êtes pas seul, vos occupants également ! Votre présence ou celle de votre gestionnaire sera l’ingrédient clé pour que tout se déroule bien et que la relation avec vos nouveaux locataires débute du bon pied.

Voici quelques conseils pour vous éviter des tracas et maximiser vos chances d’avoir une belle expérience !

Le départ

  1. Remettez un avis au locataire un mois avant son départ l’informant qu’il doit laisser le loyer dans le même état qu’il était lors de la prise de possession, c’est-à-dire : propre ! Avisez-le que vous serez présent pour la remise des clés pour vous assurer que tout est en ordre.
  2. Informez-vous des heures de déménagement de vos locataires et coordonnez le départ de chacun, puis l’arrivée des nouveaux. Le locataire en place doit avoir libéré le logement pour le 30 juin à minuit.
  3. Facilitez le déménagement en bloquant ou en retirant les portes d’entrée et en y ajoutant des planches de bois pour protéger vos murs.
  4. Soyez présent afin de vous assurer que le logement soit vide au départ du locataire, car si vous restez pris avec des biens abandonnés, vous êtes légalement tenus de les entreposer pendant 90 jours. Vous devrez donc diffuser un avis public avant de les jeter.
  5. Demandez la nouvelle adresse de votre ancien locataire.

 

L’arrivée

  1. Changez les serrures.
  2. Faites une visite avec le nouveau locataire pour lui démontrer que tout est en bon état. Avec photos à l’appui, l’occupant sera porté à faire plus attention à son environnement.
  3. Remettez au nouveau locataire la liste des gens à contacter en cas de besoin ou d’urgence.
  4. Montrez-lui où se situe l’entrée d’eau à fermer en cas de problème.
  5. Transmettez-lui l’horaire des poubelles, du recyclage et du compost. 
  6. Relisez le règlement de l’immeuble pour que tout soit respecté dès le départ et que vous n’ayez pas de surprise comme un animal, alors que vous n’en autorisez aucun.

 

Quelques fausses croyances :

Le propriétaire ne peut obliger le locataire à se départir d’un animal.

C’est faux, il est en droit s’il s’agit d’une clause dans le bail ou dans le règlement de l’immeuble.

 

Le locataire dispose de la journée du 1er juillet pour quitter.

C’est faux ! Le bail se termine le 30 juin à minuit. 

 

Le propriétaire doit fournir la peinture.

Si les murs du logement et la peinture sont en bons états, le propriétaire n’est pas tenu de payer la peinture au nouveau locataire qui veut repeindre.

 

On ne peut forcer le locataire à détenir une assurance.

C’est faux ! la régie considère que c’est une clause raisonnable.

Commentaires

Ajouter un commentaire