Articles immobiliers

Vivre à sherbrooke – survol sociodémographique des arrondissements

23 juin 2015

Comme la plupart des grandes villes du monde, la région de Sherbrooke se divise en arrondissements administratifs. En les observant sous un angle statistique, on constate qu’ils ont chacun leur identité. Si on ne peut pas, bien sûr, réduire une ville et ses habitants à une compilation de chiffres, il est toujours intéressant d’avoir une vue sociodémographique d’un secteur, notamment si vous cherchez à y acheter votre maison.

Dans ce billet, nous allons donc observer Sherbrooke à travers les profils sociodémographiques de ses arrondissements mis à disposition par centris.ca, le site de l’immobilier au Québec. À noter que ces données proviennent en partie du recensement 2006 de Statistique Canada : une mise à jour avec le dernier recensement devrait être accessible début 2014. Nous ne manquerons pas de mettre à jour ce billet dès que les infos sont disponibles, c’est promis !

Source et droits d'auteur de l'image: destinationsherbrooke.com
Les 6 arrondissements de la ville de Sherbrooke

LES SIX ARRONDISSEMENTS DE SHERBROOKE

Administrativement, la ville est donc divisée en six arrondissements, eux-mêmes divisés en plusieurs districts.

– Brompton  – Occupant la partie nord de la ville, cet arrondissement est composé des districts de Beauvoir (ou Jonathan est propriétaire) et des Moulins. Fanny connaît bien cet arrondissement ou elle a grandi.

– Jacques-Cartier – Au Centre-Nord, comprenant les districts de Beckett, du Domaine-Howard, de Montcalm et du Carrefour. Geneviève  possède une propriété dans ce secteur.

– Fleurimont – Situé au Nord-Est, avec les districts du Pin-Solitaire, des Quatres Saisons, de Desranleau, de Lavigerie et de Marie-Rivier. Isabelle est originaire de cette partie de la ville.

– Mont-Bellevue – Au Centre-Sud, avec les districts de Centre-Sud, d’Ascot, de la Croix-Lumineuse et de l’Université. Isabelle vit dans cet arrondissement.

– Lennoxville – Au Sud-Est, comprenant les districts d’Uplands et de Fairview.

– Rock-Forest-Saint-Élie-Deauville – Au Sud-Ouest, le plus vaste des arrondissements en terme de superficie, comprenant les districts de Deauville, des Châteaux-d’Eau, de Rock Forest et de Saint-Élie. Jonathan et Geneviève ont grandi dans cette partie la ville, et Fanny y possède une propriété.

EN DÉTAIL

BROMPTON

Avec la densité de population la plus faible de la ville (80 hab/km2), Brompton est aussi, avec Lennoxville, un des arrondissements les moins peuplés. Très majoritairement francophone (97%), c’est un arrondissement familial avant tout : 79% des ménages sont constitués de familles, majoritairement propriétaires (75%). Derrière Rock Forest, Brompton est l’endroit où l’on retrouve les revenus des ménages les plus élevés. Les logements dans le secteur sont essentiellement des maisons individuelles (72%).

FLEURIMONT

Arrondissement de Sherbrooke le plus peuplé (42 917 habitants en 2013), c’est un secteur plutôt populaire avec une part de locataires plutôt importante (52%). Les revenus des ménages y sont, en moyenne, plus modestes que dans le reste de la ville. Les personnes seules et les couples sans enfants y sont les plus nombreux.

JACQUES CARTIER

Central, cet arrondissement connait une proportion de propriétaires (44%) et de locataires (56%) relativement proche. Dominée par les immeubles (moins de 5 étages 55%, plus de 5 étages 9%), cette partie de la ville est celle comportant le plus de couples sans enfants à la maison (47% des familles).

LENNOXVILLE

Anglophone et multiculturel, cet arrondissement est celui qui a connu le plus grand accroissement démographique entre 2001 et 2006, avec Rock Forest / Saint-Élie / Deauville (+ 12%). Avec une proportion de propriétaires (51%) et de locataires quasiment égale, on constate également un fort équilibre entre les maisons (51%) et les immeubles (49%).  C’est le secteur ou la population immigrée et l’usage de l’anglais sont les plus importants à Sherbrooke.

MONT-BELLEVUE

Densité de population très élevée, paysage urbain dominé par 75% d’immeubles : nous sommes bien dans le secteur de l’Université de Sherbrooke. Les revenus des résidents y sont en moyenne plus modestes, et les locataires y sont les plus nombreux (69%). Le dynamisme de la construction immobilière y est le plus faible, la part des propriétés construites entre 2001 et 2006 ne représentant que 2% des logements.

ROCK FOREST / SAINT-ÉLIE / DEAUVILLE

Prospères et dynamiques, les logements y sont les plus récents : 87% ont été construits il y a moins de 30 ans. Majoritairement composés de propriétaires (79%), c’est un arrondissement qui attire (variation de population de +12% entre 2001 et 2006) et qui possède la part la plus importante de familles avec enfants (48% des familles).

IL N’Y A PAS QUE LES CHIFFRES QUI COMPTENT

Ce que nous présentons dans ce billet n’est qu’un modeste survol: pour les curieux qui veulent aller plus loin, nous listons des ressources en bas de page. Il faut cependant remarquer que ci ces données sont toujours intéressantes à connaître, il faut savoir avoir du recul pour les interpréter et les nuancer. En effet, ces statistiques, même quand elles seront mise à jour avec le dernier recensement, ne révéleront jamais la qualité de vie d’un secteur et surtout les avantages que vous et votre famille auriez à y vivre.
Au-delà des chiffres, notre travail en tant que courtier immobilier est de vous accompagner avec notre sensibilité, notre expérience et notre connaissance du terrain. Bref, tout ce qui est humain. Les émotions aussi comptent, et vous, vous pouvez compter sur nous.

POUR ALLER PLUS LOIN

– Portrait démographique des arrondissements de Sherbrooke (Recensement 2006, .PDF, Ville de Sherbrooke)
– Données sociodémographiques – (Centris.ca)
– Nos maisons à vendre à Sherbrooke

Retour aux articles

Articles récemment publiés

ImmeublesGrandmont
Immeuble à logements: confier à un gestionnaire externe?
26/03/2021

Immeuble à logements : confier à un gestionnaire externe? En tant que propriétaire d’immeubles à logements, est-il plus avantageux de tout gérer soi-même ou de confier la tâche à une entreprise spécialisée en gestion locative? Voici 4 questions à vous poser pour y voir plus clair et faire le meilleur choix.   1. Ai-je toutes les […]

Consulter l'article
Vendre ma maison maintenant ou attendre à l’été?
18/02/2021

Vendre ma maison maintenant ou attendre à l’été? En immobilier, chaque période de l’année a ses particularités et ses occasions à saisir. Cette année plus que jamais, on compte un grand nombre d’acquéreurs prêts à acheter à Sherbrooke et ses environs. On vous a expliqué pourquoi dans notre dernier article. Mais y a-t-il un réel […]

Consulter l'article
Vendre sa maison en 2021: un bon moment?
26/01/2021

Vendre sa maison en 2021: un bon moment? 2020 a été une année record pour les transactions immobilières. Dans la région de Sherbrooke, 2 443 ventes résidentielles ont été réalisées. Pour mieux vous situer, il s’agit d’une hausse de 22% par rapport à 2019. Du jamais vu! De notre côté, en 2020, notre équipe récolte […]

Consulter l'article