Blog

La géothermie

22 June 2015

Économiser 66% sur votre chauffage!

Pour 1kW d’électricité payé, la terre vous en retourne jusqu’à 5 en énergie gratuite!

Dur à battre n’est-ce pas?! Et bien c’est ce qui insiste en moyenne près de 800 Québécois par année à investir 28 000$ dans la géothermie.

Bien que ce nombre d’adeptes se soit résorbé depuis qu’Hydro-Québec a mis fin à son programme de subvention en mars 2013, l’intérêt des consommateurs pour la géothermie source d’énergie gratuite et inépuisable est très élevé. L’achalandage des kiosques des puisatiers et des spécialistes de la climatisation au Salon de l’habitation en témoigne bien!

Les systèmes géothermiques utilisés pour le chauffage et la climatisation des bâtiments s’appuient sur le principe qu’en profondeur (25 pieds) la température de la terre n’est plus influencée par les variations de température en surface et qu’elle est relativement constante (10°C). La température du sous-sol terrestre est donc plus chaude que celle de l’air en hiver, et plus frais que celle de l’air en été.

En mode chauffage, l’échangeur capte la chaleur du sol qui est ensuite recueillie par une pompe à chaleur qui l’élève en la concentrant. Cette chaleur est ensuite acheminée vers le bâtiment par l’entremise d’un système de serpentin de chaleur. Il peut s’agir des conduits d’un plancher radiant ou d’un radiateur que traverse de l’air soufflé. Inversement, en mode climatisation, la chaleur du bâtiment est acheminée vers le système de distribution de chaleur, puis captée par la pompe à chaleur, et finalement rejetée dans le sol par l’échangeur.

La géothermie, c’est le même principe que la thermopompe qui puise la chaleur de l’air, mais qui ne tire plus rien lorsque la température atteint -12C. Ou plus simple encore, le même principe que votre frigo dont le compresseur (pompe) compresse un liquide qui circule pour en extirper la chaleur.

Convertir l’énergie de la Terre sous vos pieds en chaleur gratuite reste une illusion si le coût d’un tel système s’amortit présentement sur une période de 10-15 ans…d’un autre côté, advenant la vente de votre propriété, votre compte d’électricité charmera les acheteurs qui sont de plus en plus sensibles aux cotes énergétiques.

Back to articles