Articles immobiliers

1 acheteur sur 5 ne peut s’offrir sa propriété actuelle.

14 octobre 2016

C’est que depuis le 17 octobre dernier, tous les nouveaux prêts hypothécaires assurés font l’objet de nouvelles règles pour que les futurs emprunteurs aient une plus grande marge de manœuvre advenant par exemple une hausse des taux.

La mise de fonds minimale de 5% est toujours en vigueur. C’est dans la façon de calculer le montant maximal du financement autorisé que le gouvernement a apporté un changement.

Calcul du montant maximal du financement autorisé

Dans l’ancienne formule, les acheteurs étaient qualifiés avec les taux d’une hypothèque 5 ans présentement offerte autour de 2,50%.

Désormais tous les acheteurs qui se tournent vers une hypothèque assurée seront qualifiés à partir d’un taux d’intérêt de 4,64%. Pratiquement le double ! Que le terme du prêt soit de deux, trois ou cinq ans ou que le taux d’intérêt est fixe ou variable.

Concrètement : Les acheteurs n’ayant pas le 20% de mise de fonds pour un prêt conventionnel verront leur financement maximal baisser de 20%. L’acheteur préqualifié à 275 000$ ne pourra donc plus qu’obtenir un prêt de 220 000$.

Nos experts

Selon nos directeurs de développement hypothécaire: M. David Quirion (Banque de Montréal) et M. Jean-Pierre Théberge (Banque Nationale), 1 acheteur sur 5 ne peut s’offrir la propriété qu’il a achetée cette année.

Nous sommes victimes de cette politique canadienne qui a pour objectif de calmer les marchés de Toronto et Vancouver. Là-bas, les prix atteignent des sommets incroyables et où les hypothèques sont plus à risque.

Nous avons connu une hausse de l’activité quelques semaines avant que ce calcul prenne effet. Nous vivrons l’impact de ce changement dans les prochains mois. Est-ce que ça l’aura l’effet d’une bombe comme le décrivent les médias ? Ou est-ce que si comme à chaque tentative de resserrement des conditions depuis 8 ans l’activité se poursuivra sans trop de houle ?

Chose certaine, les institutions bancaires québécoises n’ont pas dit leur dernier mot !

Retour aux articles

Articles récemment publiés

Trucs pour aménager sa cour arrière
7 idées pour aménager sa cour arrière
13/05/2022

Lorsqu’on vend sa maison en été, les avantages d’avoir une cour arrière bien aménagée sont indéniables. Pour les acheteurs potentiels, visiter un environnement convivial et chaleureux aura assurément un impact favorable. Vous en doutez ? Arrêtez-vous un instant pour rêver à une matinée à déguster un café sur le patio, aux journées ensoleillées autour de […]

Consulter l'article
Vendre immeuble à revenus en Estrie
Vendre ou acheter un immeuble à revenus en Estrie : Évaluer la rentabilité d’un multilogement
16/04/2022

Depuis les débuts de la pandémie, l’univers de l’immobilier évolue à une rapidité exponentielle. L’effervescence du marché a chamboulé les attentes de plusieurs et esquivé les prévisions des experts. Selon le baromètre du marché immobilier résidentiel, le marché du multi-logements à Sherbrooke (région métropolitaine) au cours du 1er trimestre de 2022 appartenait toujours aux vendeurs. […]

Consulter l'article
Appartement à louer : Quelle est la valeur locative ?
Appartement à louer : Comment calculer la bonne valeur locative ?
19/03/2022

3 étapes pour fixer le prix de votre logement Les propriétaires d’immeubles à revenus doivent constamment rester à l’affût des fluctuations du marché locatif… Et au cours des deux dernières années, ces fluctuations sont au cœur de toutes les conversations. Les chamboulements liés à la COVID-19 ont eu un impact significatif sur les prix des […]

Consulter l'article