Articles immobiliers

Comment trouver un bon locataire.

16 mars 2017

Voici quelques conseils pour vous !

Agissez tôt !

Envoyez vos avis de renouvellement dès le 1er janvier. Vos locataires devront signifier leur départ avant le 1er février, ce qui vous laissera le maximum de temps pour trouver la perle rare.

« Stagez » la place !

Avec un taux d’inoccupation élevé, les locataires ont du choix. Tout comme pour la vente d’une propriété, vous devez créer le « wow » pour susciter l’intérêt. Le locataire sans souci propre et rangé vous contactera si le contenu de vos annonces fait voir un loyer rénové, au goût du jour exposé fièrement ! Pensez à moderniser luminaires, poignées de porte et appliquez les trucs de base du « Home Staging ». On veut que ça sente bon ! Sensibilisez le locataire. Plus il collaborera avec vous pour montrer son logement sous son meilleur jour, moins il sera dérangé, car la location se fera rapidement !

Faites une fiche descriptive !

Pas de cachette : donnez le maximum d’informations pour minimiser les appels et attirer le bon type de candidats. Indiquez l’adresse, la grandeur (4.5, 5.5), l’étage où il est situé, le prix, les commodités à proximité, le nom des écoles primaires (si votre offre s’adresse à une famille), les coûts d’électricité ainsi que vos conditions. Mentionnez également qu’une enquête de crédit sera effectuée.

Soyez visible !

Votre candidat vous contactera s’il apprécie vos photos et le contenu de votre fiche. Assurez-vous d’emprunter un bon appareil si vous n’avez pas ce qu’il faut ! Utiliser tous les médias simultanément (affichage, journaux, médias sociaux) et les sites les plus performants tels que : Kijiji, Lespacs, Louer.ca, DuProprio et Facebook. Commanditez votre annonce pour la mettre en évidence et surtout, renouvelez vos annonces gratuites tous les 2-3 jours.

Regroupez les visites

Prenez le temps de parler avec chaque individu et valider que leur profil correspond aux conditions que vous avez fixées. Informez la personne qu’une enquête sera effectuée et offrez-lui la chance de vous fournir des explications sur ce que vous pourriez y apprendre. Planifiez les rendez-vous dans une même période un à la suite de l’autre par souci pour votre locataire actuel et pour créer l’engouement.

Faite l’enquête de crédit !

Utilisez le service de la Corpic ou la RPHL pour vos enquêtes. Vous obtiendrez un rapport complet sur le crédit, les références des anciens propriétaires, les dossiers criminels selon les options que vous sélectionnez. Vous êtes tenté de sauter ce point, car vous connaissez la personne ? À la revente de votre immeuble, l’acheteur appréciera qu’un rapport d’enquête accompagne chacun des baux.

Faites un règlement de l’immeuble

À la signature, pensez de faire signer le règlement de l’immeuble. Vous obtiendrez une version de base de votre association qui sera facile d’adapter à votre situation. Vous pouvez être créatif, mais assurez-vous que vos clauses respectent les droits des locataires.

Retour aux articles

Articles récemment publiés

5 stratégies pour augmenter la valeur de votre immeuble à logements
30/06/2021

5 stratégies pour augmenter la valeur de votre immeuble à logements Les investisseurs immobiliers qui réussissent sont ceux qui savent créer de la valeur. Pour y arriver, la première étape consiste à bien évaluer la valeur marchande réelle d’un immeuble à logements. Selon votre situation, plusieurs stratégies peuvent ensuite vous permettre de faire augmenter cette […]

Consulter l'article
Le registre foncier, à quoi ça sert?
29/06/2021

Le registre foncier, à quoi ça sert? À un moment ou un autre de votre projet immobilier, vous entendrez probablement votre courtier ou votre notaire prononcer les mots « registre foncier ». Vous êtes peut-être même déjà familier avec ce terme. Mais à quoi sert ce registre? Qui peut y accéder? Quelles informations peut-on y […]

Consulter l'article