Articles immobiliers

Condo: ce qu’il faut savoir

22 juin 2015

L’achat d’un condo vous intéresse? Voici une brève description de la copropriété divise et de ce qu’il faudra prendre en considération pour que tout se passe bien.

La copropriété est constituée de deux composantes:

1.    La partie privative: Détenue exclusivement par chaque propriétaire et enregistrée à son nom.

2.    Les parties communes: Détenue par l’ensemble des propriétaires. (les couloirs, les ascenseurs, les aires récréatives, les allées, les jardins, etc.,) et peuvent également comprendre des éléments de structure et des systèmes mécaniques. Il est possible de donner des droits d’utilisation exclusifs à certains de ces espaces. Ex. Stationnement, rangement, balcon.

Chaque propriétaire détient une fraction des parties communes qui est déterminée en fonction de la superficie de son condo. Ce droit est nommé quote-part et sert au calcul des frais de condo et à la valeur du droit de vote de chacun. Le conseil d’administration qu’on appelle aussi syndicat est formé de copropriétaires qui assument la responsabilité d’administrer les affaires de l’association. Une assemblée annuelle permet à tous de réviser les états financiers de l’année en cours, discuter des réparations, amélioration, problématique, et d’approuver le budget de la prochaine année. Le compte rendu de ces réunions est rédigé sur des documents que l’on nomme procès verbaux.

Les frais de condos permettent de rencontrer  les dépenses relatives à:

– Entretien courant: tonte, déneigement, entretien
– Commodité (piscine, ascenseurs, …)
– Assurance de la copropriété
– Frais de gestion
– Fonds de prévoyance: réserve pour couvrir d’éventuelle réparation sur l’immeuble pour le garder en bon état (toit, fenêtre,…)

Dans le cas d’un budget déficitaire ou d’un imprévu, la contribution doit être majorée. Il s’agit d’une cotisation spéciale. C’est peu fréquent, mais d’où l’importance d’étudier les états financiers pour s’assurer de la saine gestion.

En résumé, assurez-vous d’être bien conseillé pour ce type d’achat, idéalement par un courtier immobilier qui offre cette spécialité et rendez toute offre conditionnelle à l’étude des documents suivants:

– Le solde du fonds de prévoyance
– Les états financiers des 2 dernières années
– Les procès-verbaux ou comptes rendus des réunions des 2 dernières années
– La déclaration  de copropriété
– Le règlement de l’immeuble
– Le certificat de localisation

Retour aux articles

Articles récemment publiés

Acheter sa première maison en 2023
Acheter sa première maison en 2023 : éléments à considérer
21/01/2023

Vous êtes prêts à devenir propriétaire de votre première maison en 2023. Le marché immobilier tend à se stabiliser, vous avez économisé suffisamment pour la mise de fonds et vous êtes confiant que votre situation d’emploi continuera d’être fleurissante au cours des prochaines années… Il ne reste plus qu’à vous lancer, n’est-ce pas? Si vous […]

Consulter l'article
taxe anti-flip
La taxe anti-flip et vos projets immobiliers
26/12/2022

Elle entrera en vigueur dès le 1er janvier 2023 et apportera avec elle son lot de chamboulements ; la taxe anti-flip fait beaucoup jaser ces derniers temps! Certains adeptes de flips immobiliers doivent se repositionner face à leur modèle d’affaires alors que d’autres sont déjà prêts à faire face aux nouvelles contraintes auxquelles ils seront […]

Consulter l'article