Articles immobiliers

Des explications claires et « nettes » sur les baux commerciaux

22 juin 2015

Laissez-moi vous vulgariser les types de baux commerciaux que l’on retrouve sur le marché ! Les locations commerciales sont calculées en fonction du coût par pied carré du local. La majorité du temps, les frais de chauffage et d’électricité sont exclus du coût de la location de l’espace. Il existe au moins cinq façons courantes de calculer un loyer :

Le bail brut (tous frais compris)
Ce sont les plus fréquents lorsqu’il s’agit de louer un local à bureau. Le locataire paie un prix mensuel fixe et toutes les dépenses reliées à l’exploitation du bâtiment, incluant les taxes, les assurances et les réparations restent la responsabilité du locateur.

Coût= loyer de base

Le bail à loyer net
Pour un bail à loyer net, le locataire paie une partie (ou l’ensemble) des taxes reliées à la propriété en plus du prix de base de la location. Le locateur est toutefois responsable des dépenses reliées à l’exploitation du bâtiment.

Coût= loyer de base + taxes foncières

Le bail à loyer supernet (Net Net)
Tandis que pour un bail à loyer supernet, le locataire défraye le prix de base de la location, les taxes et les assurances reliées à l’espace qu’il occupe.

Coût= loyer de base + taxes foncières + assurances

Le bail à loyer hypernet (Net Net Net)
Enfin, pour un bail à loyer hypernet, le locataire est responsable de l’ensemble des coûts d’exploitation du bâtiment, incluant les réparations et l’entretien..

Coût= loyer de base + taxes foncières + assurances + frais bâtiments

En cas de problème avec le propriétaire, les locataires commerciaux ne sont pas protégés par la Régie du logement comme les locataires résidentiels. Mieux vaut donc bien comprendre son contrat avant de le signer.

Retour aux articles

Articles récemment publiés

Acheter sa première maison en 2023
Acheter sa première maison en 2023 : éléments à considérer
21/01/2023

Vous êtes prêts à devenir propriétaire de votre première maison en 2023. Le marché immobilier tend à se stabiliser, vous avez économisé suffisamment pour la mise de fonds et vous êtes confiant que votre situation d’emploi continuera d’être fleurissante au cours des prochaines années… Il ne reste plus qu’à vous lancer, n’est-ce pas? Si vous […]

Consulter l'article
taxe anti-flip
La taxe anti-flip et vos projets immobiliers
26/12/2022

Elle entrera en vigueur dès le 1er janvier 2023 et apportera avec elle son lot de chamboulements ; la taxe anti-flip fait beaucoup jaser ces derniers temps! Certains adeptes de flips immobiliers doivent se repositionner face à leur modèle d’affaires alors que d’autres sont déjà prêts à faire face aux nouvelles contraintes auxquelles ils seront […]

Consulter l'article