Articles immobiliers

L’entretien du printemps

22 juin 2015

Le printemps venu, c’est le moment d’évaluer les dommages causés par l’hiver, de commencer les réparations qui s’imposent et de se préparer au temps plus clément. Besoin de motivation? L’entretien de votre propriété est indispensable pour protéger et faire fructifier votre investissement! De plus une maison bien entretenue est bien plus agréable à vivre, n’est-ce pas?

Voici des éléments de base qui vous permettront d’élaborer votre propre liste d’entretien :

– Vérifiez, nettoyez ou remplacez les filtres de l’échangeur d’air tous les deux mois.

– Au besoin, faites faire l’entretien du foyer ou du poêle à bois ainsi que de la cheminée.

– Vérifiez le climatiseur et faites-le entretenir (tous les deux ou trois ans)

– Nettoyez ou remplacez le filtre du climatiseur (s’il y a lieu).

– Vérifiez le déshumidificateur et nettoyez-le au besoin.

– Faites analyser l’eau de votre puits pour en déterminer la qualité. Il est recommandé de faire effectuer une analyse bactérienne tous les six mois.

– Vérifiez les avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone ainsi que les alarmes de sécurité, et remplacez les piles.

– Nettoyez les fenêtres, les moustiquaires et la quincaillerie, et remplacez les contre-fenêtres par des moustiquaires. -Vérifiez les moustiquaires d’abord et réparez-les ou remplacez-les si elles sont endommagées.

– Une fois que tout danger de gel est passé, ouvrez le robinet d’arrêt raccordé au robinet extérieur affecté au tuyau d’arrosage.

– Examinez les murs de fondation pour déceler des fissures, des infiltrations ou des signes d’humidité, et réparez ce qui doit l’être.

– Réparez aussi et repeignez les clôtures défraîchies.

– Vérifiez si la pompe de puisard fonctionne correctement avant le dégel du printemps. Assurez-vous que le tuyau de décharge est bien raccordé et évacue l’eau loin des fondations.

– Remettez de niveau les marches extérieures ou les terrasses qui ont bougé en raison du gel ou d’un tassement du sol.

– Vérifiez les gouttières et les tuyaux de descente pour repérer les joints lâches, rattacher les éléments qui ne sont plus fixés à la maison, dégager tout blocage et vous assurer que l’eau s’écoule loin des fondations.

– Enlevez les débris qui se sont accumulés dans les fossés et sous les ponceaux.

– Faites l’entretien printanier du terrain et, au besoin, fertilisez les jeunes arbres.

Été

– Vérifiez le degré d’humidité au sous-sol et, s’il y a lieu, ayez recours à un déshumidificateur pour ramener le degré d’humidité relative en deçà de 60 %.

– Vérifiez toute trace de condensation ou d’égouttement d’eau des conduites au sous-sol et remédiez à la situation selon le cas, en réduisant le degré d’humidité relative ou en recouvrant de manchons isolants les conduites d’eau froide.

– Vérifiez la garde d’eau de l’avaloir du sous-sol et ajoutez de l’eau s’il le faut.

– Faites brièvement couler de l’eau dans les appareils sanitaires peu employés de manière à conserver de l’eau dans le siphon, y compris le bac de lessive ou l’évier d’une deuxième salle de bains, une baignoire ou une cabine de douche.

– Nettoyez à fond vos tapis et moquettes.

– Passez l’aspirateur sur la grille du ventilateur d’extraction de la salle de bains.

– Débranchez le conduit raccordé à la sécheuse et passez l’aspirateur pour enlever les peluches qui s’y sont accumulées. Nettoyez aussi le tour de la sécheuse et la bouche d’évacuation à l’extérieur.

– Vérifiez la solidité de toutes les rampes et de tous les garde-fous.

– Vérifiez le fonctionnement de toutes les fenêtres et lubrifiez-les au besoin.

– Inspectez le mastic d’étanchéité des fenêtres à l’extérieur des panneaux vitrés et remplacez-le s’il le faut.

– Lubrifiez les charnières des portes et resserrez les vis au besoin.

– Lubrifiez le mécanisme d’ouverture des portes de garage et assurez-vous qu’il fonctionne correctement.

– Vérifiez et remplacez le calfeutrage et les coupe-froid autour des fenêtres et des portes, y compris la porte qui sépare la maison du garage.

– Vérifiez la solidité du branchement électrique de la maison et l’étanchéité à l’eau le long du conduit d’électricité.

– Vérifiez si le parement et les boiseries à l’extérieur sont détériorés et procédez à leurs nettoyage, refinition ou remplacement selon les besoins.

– Vérifiez si le parement extérieur présente des ouvertures par lesquelles pourraient entrer de petits animaux comme des chauves-souris ou des écureuils.

– Enlevez toute plante qui entre en contact avec le parement ou la brique ou toute racine qui s’y insère.

Montez sur le toit, ou utilisez des jumelles, pour en vérifier l’état général, et prenez note de tout affaissement qui pourrait indiquer des problèmes de nature structurale nécessitant un examen plus approfondi à partir de l’intérieur des combles. Notez l’état des bardeaux pour déterminer s’ils doivent être réparés ou remplacés, et examinez les solins de toit (joints entre la cheminée et le toit, p. ex.) pour déceler tout signe de fissuration ou d’infiltration.

Au besoin, réparez l’entrée de cour et les allées.

Retour aux articles

Articles récemment publiés

Augmentez votre Revenu Net – Partie 2
22/05/2019

Lors de mon dernier article, je vous ai informé que les propriétaires d’immeubles à revenus qui ont du succès sont ceux qui gèrent leurs immeubles comme une entreprise. Cette semaine, j’ai justement reçu de mon partenaire notre premier rapport mensuel.

Consulter l'article
Comment créer de la valeur en multi-logements ?
20/03/2019

Par réflexe, la majorité des gens saisissent que la valeur d’un immeuble est déterminée à partir de ses revenus. Conclure qu’un immeuble vaut X fois les revenus des loyers est bien incomplet. Estimer la valeur à partir du multiplicateur de revenus bruts peut vous donner une première opinion…

Consulter l'article