Articles immobiliers

Le bail: fausses croyances populaires

22 juin 2015

Au diable le logement!

Sur le marché actuel, plusieurs acheteurs traînent avec eux des obligations qu’ils doivent se défaire pour rendre leur offre d’achat finale et ainsi conclure leur transaction. Les 2 principales étant la vente de leur maison actuelle ou encore la sous-location de leur loyer.

Plusieurs sont dans l’erreur quant à leur perception de la force du bail, un contrat qui doit être respecté.

Voici quelques fausses croyances qui méritent d’être dévoilées et corrigées !

« Il est possible de résilier son bail en payant 3 mois de loyer »

« Il est possible de résilier son bail avec un avis de 3 mois si c’est pour l’acquisition d’une maison »

Le bail doit être respecté jusqu’à l’échéance. Cependant, le locataire pourrait conclure une entente avec le propriétaire ou encore céder son bail. La majorité des gens vont placer une annonce, faire visiter et présenter le futur locataire au propriétaire qui ne peut refuser la cession sans motif sérieux tel un mauvais dossier de crédit.

« Je n’ai pas de bail, je peux quitter à tout moment. »

Le locataire a toujours un bail qu’il soit verbal ou écrit. S’il n’y a pas de durée fixée pour ce bail, le locataire doit donner un avis écrit d’un mois avant de quitter les lieux.

« J’ai 10 jours suivant la signature pour annuler mon bail »

Il n’y a aucun délai, dès la signature le contrat doit être respecté.

Retour aux articles

Articles récemment publiés

Acheter sa première maison en 2023
Acheter sa première maison en 2023 : éléments à considérer
21/01/2023

Vous êtes prêts à devenir propriétaire de votre première maison en 2023. Le marché immobilier tend à se stabiliser, vous avez économisé suffisamment pour la mise de fonds et vous êtes confiant que votre situation d’emploi continuera d’être fleurissante au cours des prochaines années… Il ne reste plus qu’à vous lancer, n’est-ce pas? Si vous […]

Consulter l'article
taxe anti-flip
La taxe anti-flip et vos projets immobiliers
26/12/2022

Elle entrera en vigueur dès le 1er janvier 2023 et apportera avec elle son lot de chamboulements ; la taxe anti-flip fait beaucoup jaser ces derniers temps! Certains adeptes de flips immobiliers doivent se repositionner face à leur modèle d’affaires alors que d’autres sont déjà prêts à faire face aux nouvelles contraintes auxquelles ils seront […]

Consulter l'article