Articles immobiliers

Thermopompe: 7 choses à savoir… pour augmenter votre confort gratuitement cet été

16 juillet 2021

Thermopompe: 7 choses à savoir…

pour augmenter votre confort gratuitement cet été

Avec la chaleur et le beau temps vient souvent l’envie de passer l’été au frais. Si vous vous surprenez à rêver d’un climatiseur ou d’une thermopompe lors des nuits de canicule, vous êtes loin d’être seul. Vous hésitez à franchir le pas? Voyons pourquoi une température intérieure parfaite, hiver comme été, est peut-être plus à votre portée que vous ne le croyez.

Choisir entre un climatiseur et une thermopompe

C’est souvent la question de l’heure lorsqu’on pense à investir pour plus de confort et profiter d’une température idéale tout au long de l’année : devriez-vous opter pour un climatiseur ou une thermopompe?
Tout dépend de vos besoins. Alors que les 2 appareils permettent de vous rafraîchir en été, la thermopompe permet aussi de vous chauffer l’hiver. Si vous habitez dans la région de Sherbrooke ou ailleurs en Estrie, un climatiseur vous sera donc utile en moyenne 2 ou 3 mois par année.

Une thermopompe, elle, fonctionne 12 mois par année, tout en vous faisant économiser sur votre facture d’énergie. Trop beau pour être vrai?

 

La thermopompe, une solution efficace

Oui, une thermopompe coûte plus cher à l’achat et à l’installation. Toutefois, elle consomme moins d’énergie que vos autres systèmes de chauffage comme les plinthes électriques. Les économies que vous réalisez en hiver peuvent donc être utilisées pour vous rafraîchir en été sans dépenser un sou de plus.

Comment tout ça fonctionne? En réalité, la thermopompe ne produit pas de chaleur. Elle extrait plutôt celle-ci de l’air extérieur et l’achemine à l’intérieur de votre maison.

À une température extérieure de 8°C pour chaque Watt d’électricité consommé, on estime que la thermopompe en libère 3 dans votre maison. Vous profitez donc de 2 Watts gratuitement.

La majorité des thermopompes arrive à extraire de la chaleur de l’air extérieur jusqu’à -12°C. Certains modèles performants fonctionnent jusqu’à -20°C, voire -30°C. Par contre, il est important que l’appareil ne consomme pas plus d’énergie qu’il n’en libère pour être efficace. Vous aurez donc besoin d’une autre source de chauffage pour prendre le relais lors des grands froids.

Réaliser un maximum d’économies tout en chauffant vert

Si vous êtes à la fois soucieux de l’environnement et de votre portefeuille, le compagnon idéal de votre thermopompe est la fournaise à combustible. Combiner ces 2 sources vous permet d’accéder au tarif biénergie d’Hydro-Québec et de réduire à la fois votre facture (à condition d’être bien attentif à votre consommation) et vos GES.
Rappelons toutefois que l’installation d’une thermopompe devrait être l’une des dernières étapes lorsqu’on vise à optimiser l’efficacité énergétique d’un bâtiment. Même un appareil de qualité supérieure ne fera pas le poids dans une maison qui laisse échapper toute sa chaleur.

 

Les subventions offertes

 

Dans certains cas, l’installation ou le remplacement de votre thermopompe est admissible à une aide financière du programme Rénoclimat. Hydro-Québec offre également une aide financière dans le cadre de son programme Thermopompes efficaces.

Pour être admissible, votre thermopompe doit se trouver dans la liste des appareils admissibles au moment de son installation et toutes les conditions du programme doivent être respectées. Le montant de l’aide financière que vous pourrez obtenir varie principalement en fonction de la puissance de chauffage durant l’hiver et du système choisi.

 

Le CPSC et SEER pour comparer le rendement des thermopompes

Il existe 2 ratios pour évaluer et comparer le rendement des thermopompes. Le coefficient de performance de la saison de chauffage (CPSC) sert à déterminer l’efficacité pendant l’hiver, alors que le taux de rendement énergétique saisonnier (SEER) est utilisé pendant l’été.
Tant pour le CPSC que le SEER, plus le chiffre est élevé, plus l’appareil est écoénergétique. Au Québec, il faut porter une attention particulière à la performance en chauffage étant donné nos hivers rigoureux.

 

Éviter les pièges lors de l’achat de votre thermopompe

 

Thermopompe: 7 choses à savoir…
pour augmenter votre confort gratuitement cet été
L’achat d’une thermopompe doit être une décision réfléchie. Avant même de commencer à magasiner, posez-vous les questions suivantes :
Prévoyez-vous déménager prochainement?
Quelle est la dimension de votre maison?
Quel serait le meilleur endroit pour installer votre thermopompe?
Ce genre de détails peuvent faire une grosse différence. Prêt à magasiner? Nous vous invitons à suivre les conseils suivants:

Conseils d’achat :
Demandez plusieurs soumissions
Comparez les indicateurs de rendements (SEER et CPSC)
Comparez les garanties offertes pour chaque type d appareil
Informez-vous sur les coûts d’installation
Achetez d’un commerçant reconnu et exempt de plainte

Conseils d’entretien :
Nettoyez et changez vos filtres régulièrement
Vérifiez que les bouches d’entrées et sorties d’air sont bien nettoyées
Lavez le serpentin extérieur au tuyau d’arrosage chaque année
Réaliser un maximum d’économies d’énergie avec votre thermopompe implique aussi d’en prendre soin. Assurez-vous qu’elle soit en état de faire son travail le plus efficacement possible.

 

Un investissement pour l’avenir lorsque vous voudrez vendre

Pour terminer, nous devons évidemment insister sur ce qui fait la différence lorsque vient le temps de vendre. Votre investissement assurera non seulement votre confort, mais aussi celui du prochain propriétaire de votre maison. Croyez-nous, il n’est pas rare que le visage d’un acheteur s’illumine au son du mot thermopompe…

Vous aimeriez obtenir d’autres conseils pour augmenter la valeur de votre propriété? Ça tombe bien, l’équipe de Grandmont adore partager ses meilleures astuces.

Prenez rendez-vous dès maintenant avec l’un de nos courtiers, c’est gratuit.

 

Retour aux articles

Articles récemment publiés

Vente de votre maison: 4 erreurs à éviter
21/10/2021

Vente de votre maison: 4 erreurs à éviter   La vente d’une propriété peut présenter quelques pièges. Heureusement, ceux-ci sont faciles à éviter lorsque vous les connaissez. Voici quelques conseils pour vous aider dans cette importante transaction.   1. Fixer un prix de vente trop élevé ou trop bas Lors d’une vente immobilière, fixer le juste […]

Consulter l'article
Les rénovations qui augmentent la valeur de votre propriété
28/09/2021

Les rénovations qui augmentent la valeur de votre propriété Avec l’arrivée de l’automne, on passe de plus en plus de temps bien au chaud à la maison. C’est souvent à cette période de l’année qu’on songe à apporter quelques améliorations à notre résidence. Vous pensez faire des rénovations? Même si vous n’envisagez pas de vendre […]

Consulter l'article
Plex : valeur économique et valeur marchande, quelle différence?
24/08/2021

Plex : valeur économique et valeur marchande, quelle différence? Vous envisagez l’achat, le refinancement ou la mise en vente d’un plex? Calculer la valeur de votre immeuble multilogements devient vite un indispensable pour prendre les bonnes décisions. Même si vous confiez cette tâche à un professionnel, savoir distinguer la valeur marchande de la valeur économique […]

Consulter l'article