Articles immobiliers

Vente de votre maison: 4 erreurs à éviter

21 octobre 2021

Vente de votre maison: 4 erreurs à éviter  

La vente d’une propriété peut présenter quelques pièges. Heureusement, ceux-ci sont faciles à éviter lorsque vous les connaissez. Voici quelques conseils pour vous aider dans cette importante transaction.

 

1. Fixer un prix de vente trop élevé ou trop bas

Lors d’une vente immobilière, fixer le juste prix est l’étape la plus déterminante. Un prix trop élevé découragera les acheteurs potentiels et allongera inutilement le délai de vente. En revanche, si vous demandez un prix trop bas, vous risquez de laisser de l’argent sur la table.

Lors de l’évaluation de la valeur marchande de votre propriété, un courtier immobilier comparera de façon objective les ventes récentes effectuées pour des propriétés similaires à la vôtre. Vous hésitez quant au prix proposé? Demandez l’opinion d’un évaluateur agréé. Cet expert totalement neutre fera le même travail d’évaluation que votre courtier, mais sans avoir l’objectif de signer avec vous un contrat.

Une estimation juste du prix de vente de votre maison vous permettra de vendre dans les meilleurs délais tout en limitant les marges de négociation des acheteurs.

2. Choisir le courtier qui propose le prix de vente le plus élevé

Choisir le bon courtier immobilier est tout aussi important lorsque vient le temps de vendre sa maison. Ne vous laissez pas séduire par le courtier qui vous propose le prix de vente le plus élevé sans autre considération.

Chaque courtier a une offre de services différente. Prenez le temps de bien l’évaluer. Demandez à consulter le plan de mise en marché afin de connaître les actions de promotion prévues pour mettre en valeur votre propriété.

Est-ce que ce plan prévoit la visite d’un photographe professionnel pour présenter votre propriété aux acheteurs potentiels sous son meilleur jour? Est-ce que votre annonce sera diffusée sur plusieurs portails, sur le site web de l’agence et sur les réseaux sociaux pour lui offrir la plus grande visibilité possible?

Le plus vieux truc du monde pour signer un contrat avec un vendeur, c’est de lui faire miroiter un prix trop élevé pour ensuite le revoir à la baisse après quelques semaines sur le marché. Comme nous l’avons vu, mieux vaut inscrire votre propriété au meilleur prix possible dès sa mise en vente.

3. Laisser l’inspecteur en bâtiment de l’acheteur découvrir des défauts avant vous

Les acheteurs potentiels sont des gens exigeants. L’entretien de votre maison est un facteur clé pour eux, surtout lors de la visite. Même les plus petits détails peuvent être déterminants dans la décision d’un acheteur de vous faire une offre.

Votre courtier vous demandera de remplir la Déclaration du vendeur, un document rendu obligatoire par l’OACIQ. Ce document vous permet de mettre l’acheteur en confiance en déclarant toutes réparations effectuées dans la propriété, mais aussi les petits problèmes que l’inspecteur en bâtiment de l’acheteur va sans doute relever lors de son inspection.

Il est souvent plus avantageux d’effectuer certains travaux avant la mise en vente pour éviter que l’acheteur ne tente de négocier le prix à la baisse. Votre courtier immobilier ou un inspecteur en bâtiment pourra vous conseiller sur les travaux prioritaires à effectuer.

Assurez-vous également de relire attentivement la fiche technique de votre propriété rédigée par votre courtier. Vérifiez bien que les informations sont complètes et soulignez les erreurs le cas échéant. En procédant ainsi dans les négociations, à l’acheteur pourra compléter son offre d’achat en toute connaissance de cause.

4. Négliger des détails importants lors de la visite

Plusieurs éléments doivent être réunis pour qu’une visite soit réussie. Les spécialistes du home staging vous conseilleront d’abord d’offrir un environnement douillet à la luminosité optimisée, des pièces dégagées, et aérées et une odeur de propreté.

Optez pour la neutralité, car tous les goûts sont dans la nature! Portez une attention particulière à la cuisine et la salle de bains. Ce sont des pièces où les acheteurs aiment s’arrêter et où les détails sont plus observés.

Si vous avez des animaux de compagnie, assurez-vous de vous débarrasser des poils et des odeurs. Certains acheteurs n’apprécient pas les animaux, alors que d’autres en ont carrément peur. Faites donc en sorte que les vôtres ne gênent pas les visiteurs.

Une autre erreur fréquente commise par les vendeurs? Celle de trop s’impliquer lors des visites. Laissez de la latitude à votre courtier immobilier afin qu’il mette ces connaissances au profit de votre transaction.

La meilleure attitude à adopter est la discrétion. Laissez l’acheteur visiter à son rythme et en venir lui-même à la conclusion qu’il a enfin trouvé la maison de ses rêves.

Le marché immobilier possède ses propres particularités. Pour que la vente de votre propriété soit un succès, vous devez éviter de commettre certaines erreurs, dont celles que nous venons de voir ensemble. Ces 4 erreurs fréquentes sont cependant loin d’être les seuls pièges à éviter lors d’une transaction immobilière.

Heureusement, votre courtier est présent pour vous conseiller. Son expérience vous sauvera bien du temps et des maux de tête!

Retour aux articles

Articles récemment publiés

Trucs pour aménager sa cour arrière
7 idées pour aménager sa cour arrière
13/05/2022

Lorsqu’on vend sa maison en été, les avantages d’avoir une cour arrière bien aménagée sont indéniables. Pour les acheteurs potentiels, visiter un environnement convivial et chaleureux aura assurément un impact favorable. Vous en doutez ? Arrêtez-vous un instant pour rêver à une matinée à déguster un café sur le patio, aux journées ensoleillées autour de […]

Consulter l'article
Vendre immeuble à revenus en Estrie
Vendre ou acheter un immeuble à revenus en Estrie : Évaluer la rentabilité d’un multilogement
16/04/2022

Depuis les débuts de la pandémie, l’univers de l’immobilier évolue à une rapidité exponentielle. L’effervescence du marché a chamboulé les attentes de plusieurs et esquivé les prévisions des experts. Selon le baromètre du marché immobilier résidentiel, le marché du multi-logements à Sherbrooke (région métropolitaine) au cours du 1er trimestre de 2022 appartenait toujours aux vendeurs. […]

Consulter l'article
Appartement à louer : Quelle est la valeur locative ?
Appartement à louer : Comment calculer la bonne valeur locative ?
19/03/2022

3 étapes pour fixer le prix de votre logement Les propriétaires d’immeubles à revenus doivent constamment rester à l’affût des fluctuations du marché locatif… Et au cours des deux dernières années, ces fluctuations sont au cœur de toutes les conversations. Les chamboulements liés à la COVID-19 ont eu un impact significatif sur les prix des […]

Consulter l'article